Plantes magiques, librairie ésotérique
langage des fleurs, apprendre la magie

Librairie ésotérique
La Wicca. Guide de pratique individuelleAfficher

 

Tabac (Nicotiana tabacum)

Plantes magiques > Tabac en tant que plante magique

Tabac

Résumé magique

  • Pouvoirs: santé (guérison), divination, présages

Grand Tabac ; Tabac vrai ; Tabac mâle ; Tabac à larges feuilles ; Tabac de Floride ; Herbe de l'ambassadeur ; H. à la reine ; H. du grand prieur ; H.de Sainte-Croix ; H. de Tornabon ; Tornabonne ; Jusquiame du Pérou ; Herbe sainte ; Panacée aromatique ; Panacée américaine ; Pontiane ; Herbe à tous maux ; Triffois ; Tréfoin ; Tuffre. Le mot Pétun par lequel on désigna le Tabac au XVII e siècle s'est longtemps conservé chez les paysans; on le retrouve en breton sous la forme Butun.

Genre: Masculin
Planète: Mars
Élément: Feu
Pouvoirs: Guérison, divination, présages.

Chez les Abyssins, les prêtres ont répandu la légende que le Tabac avait pris naissance dans le tombeau d Arius, fameux hérésiarque du III e siècle. Ici nous touchons une série de mythes qui assignent une origine maudite à la plante: en Algérie, on raconte qu'une vipère ayant mordu Mahomet, le prophète suça la plaie et cracha à terre le venin ; de là naquit le Tabac, qui a à la fois l'amertume du venin de la vipère et la douceur de la salive du prophète.

Dans une vieille légende des Indiens des plaines, quatre bisons gigantesques ont apporté aux Indiens les plantes cultivées, et parmi elles le Tabac. Les Cussitaws, ancêtres des Creeks, après être sortis des entrailles de la terre, s'en allèrent vers l'est. Après avoir traversé plusieurs fleuves, ils aperçurent une montagne au haut de laquelle se trouvait un grand feu qui produisait en brûlant des sons mélodieux. Ils prirent un peu de ce feu et furent initiés à la connaissance des herbes magiques.

De chacun des points de l'horizon leur arriva un feu de couleur différente. Ils ne voulurent garder que celui qui venait du nord, et se trouvait panaché de rouge et de jaune. Ils s'en servirent pour incendier un grand poteau qui se trouvait au sommet de la montagne.

Ce poteau était le premier calumet. Et l'herbe Tabago, en fumant, leur révéla les Grands Secrets.

Tabac, l'utilisation rituelle

Une tradition chez les corsaires hollandais voulait que les canonniers prennent une pipe neuve à chaque combat naval et qu'ils l'allument avec l'étoupe qui mettait à feu la pièce qu'ils servaient. Si la victoire revenait aux « gueux de mer », les marins gravaient sur le fourneau les noms des navires ennemis coulés ou gravement endommagés. En cas de défaite, ils brisaient la pipe en deux et jetaient les morceaux à la mer.

En Hainaut, c'était avec un tuyau de pipe chauffé à blanc que l'on aveuglait les pinsons.

Dans les Côtes-du-Nord, l'usage voulait qu'un fermier qui agrandissait ses bâtiments, au moment où il posait la première pierre, devait y déposer un paquet de Tabac en guise d'offrande.

Dans plusieurs provinces, les galants qui allaient « voir les filles », pendant qu'elles étaient de garde à la ferme durant les offices du dimanche, essayaient d'entrer sous prétexte d'allumer leur pipe au feu de la cuisinière ; si la requête était accordée, cela signifiait que la fille était prête à accorder ses faveurs au garçon.

En Saintonge, le marié ne devait pas fumer le jour de la noce ; le Tabac n'engendre que des nuages, et ceux de la cigarette ou de la pipe étaient de mauvais augures pour l'avenir du ménage.

En Ecosse, pendant qu'on veillait un mort, l'usage était de mettre à la disposition de ceux qui venaient participer des pipes neuves et du Tabac en abondance ; c'est pour cela qu'on appelait la veillée mortuaire la « nuit au Tabac ».

Tabac en magie

Dans les Ardennes belges, on déposait des pipes bien culottées dans les champs de pommes de terre, croyant que leur présence éloignait les sangliers.

Dans l'ancienne marine, briser sa pipe à bord était perçu comme le présage d'un malheur imminent.

Chez les Kalmouks, si quelqu'un allume sa pipe avec du papier, c'est un présage de mort.

Beaucoup de pêcheurs américains croient qu'on attire le poisson en jetant dans la rivière une poignée de Tabac à pipe ou à chiquer.

Toujours aux Etats-Unis: si quelqu'un est affiigé de terreurs nocturnes, il faut qu'il aille jeter un paquet de Tabac dans un trou d'eau, près d'une cascade. Pour que les terreurs disparaissent, il n'aura qu'à se baigner chaque soir dans cette eau, à la tombée de la nuit.

Certains magiciens disent que le Tabac est un substitut alchimique du soufre.

Parmi les punitions infligées au capitaine fantôme du Hollandais volant figure la privation de Tabac: pour toute chique, il doit mâcher du fer.

Autres plantes magiques

Apprendre la magie
  • Apprendre la magie
  • Amulette
  • Autohypnose
  • Beltane
  • Cercle magique
  • Charme
Plantes magiques
  • Abricotier
  • Absinthe
  • Acacia
  • Achillée mille-feuille
  • Aconit napel
  • Agalloche
Langage des fleurs
  • Absinthe
  • Achillée
  • Aconit
  • Adonide
  • Agératum
  • Althée