Plantes magiques, librairie ésotérique
langage des fleurs, apprendre la magie

Librairie ésotérique
Les talismans. Psychologie et pouvoir des symboles protecteursAfficher

 

Sureau (Sambucus nigra)

Plantes magiques > Sureau en tant que plante magique

Sureau

Résumé magique

  • Pouvoirs: exorcisme, protection, contre-envoûtement, santé (guérison)

Sambuc ou Sambuss ; Sambequier ; Sinjeure ; Chaouk ; Sureau noir ; Sureau des merles ; Sioucar ; Seult ; Savon ; Sourô ; Susier ; Fuseau ; Bois de pafette ; Boumbardié ; Escarbutié ; Seur ; Sogon ; Suin ; Seuillet.

Genre: Féminin
Planète: Vénus
Élément: Eau
Divinités: Hestia-Vesta, Euménides, nymphe Cardea.
Pouvoirs: Exorcisme, protection, contre-envoûtement, guérison, prospérité.

Sureau, l'utilisation rituelle

Le Sureau fait partie des arbustes les plus anciens que l'humanité ait connus ; des fouilles, en Italie et en Suisse, ont mis à jour ses traces dans des sites datant de l'époque madgalénienne. Nous ne savons évidemment rien de son utilisation en ces temps préhistoriques. On a la certitude, en revanche, que des rameaux de Sureau chargés de baies jouaient un rôle dans les cérémonies funéraires que célébraient les Celtes sur leurs tumulus.

Vraisemblablement à cause de sa multitude de petites fleurs blanches, disposées en gracieuses ombelles, cet arbrisseau a été associé à de nombreuses divinités maternelles et protectrices. Celles-ci étaient supposées vivre à l'intérieur de son bois ; c'est pourquoi sa sève jaillit rouge quand on le coupe: les sylphides « saignent » et, en prêtant l'oreille, on les entend gémir...

Avant d'abattre un Sureau, les créoles des Antilles et de Louisiane chantaient: « Dame Sambuc, dame Sambuc Toi mourri 'nocent Pour mé ton bois donné.

Dame Sambuc, dame Sambuc Mé bois à toi donné, promé Quand arbre deviendré.

Eh ! Eh ! Sambuc ! Au Ciel té attends mé. » Ils chantaient en se balançant devant l'arbre avant de lui porter le premier coup, afin de laisser aux fées le temps de s'échapper.

Un mai de Sureau indique symboliquement que la jeune fille a les bras creux, c'est-à-dire qu'elle est paresseuse et ne sera pas une bonne ménagère.

Sureau en magie

Porté sur soi, ce bois protège contre les agressions de toutes sortes, humaines ou surnaturelles.

Suspendus au-dessus de la porte d'entrée et des fenêtres, les rameaux chargés de baies empêchent le « Mal » d'entrer.

Le bois de Sureau, utilisé il est vrai d'une façon un peu particulière, contraint un magicien mal intentionné à vous délivrer des malédictions lancées contre vous. Voici comment il faut procéder dans ce cas: quand on a reçu quelque maléfice de la part d'un sorcier qu'on ne connaît pas, qu'on pende son habit du dimanche à une cheville et, pendant que les cloches sonnent la fin de la grand- messe, qu'on tape dessus avec un fort bâton de Sureau, tous les coups tomberont sur l'échine du sorcier coupable qui sera forcé de venir en toute hâte ôter le maléfice.

Lorsqu'un de ces arbustes pousse dans le jardin, il protège le foyer, non seulement contre toute « oeuvre de sorcellerie », mais aussi contre la foudre.

Dans les étables qu'on vient de nettoyer, on place des branches de Sureau en croix pour finir de chasser le « mauvais air » (Guernesey).

Pour bénir la maison où vont vivre les jeunes mariés, le père de la mariée et la mère du marié, en Castille, lancent des baies de Sureau aux quatre vents en appelant par leurs noms les ancêtres défunts des deux familles ; après quoi les rameaux sont brûlés sur un feu de joie et on jette une poignée de cendres chaudes sur chacun des époux.

Dans le Gévaudan, autour de Saint-Alban-sur-Limagnole, quand on avait mal aux dents il fallait mâcher de la moelle de Sureau; on recrachait ensuite la boulette mastiquée à l'intérieur du bâton de Sureau, d'où la moelle avait été extraite, et on allait cacher le tout dans les pierres d'un vieux mur.

Pour passer une attaque de rhumatismes ou d'arthrite, on nouait sur un jeune scion souple de Sureau autant de noeuds qu'on avait d'articulations douloureuses; puis on accrochait cette couronne à la tête de son lit.

On élimine les verrues en les frottant avec de la moelle verte qu'on jette ensuite au fumier pour qu'elle y pourri se.

Beaucoup de gens pensent qu'il est malsain de brûler ce bois parce qu'on risque de réveiller des forces qu'il est infiniment préférable de laisser au repos ; les Gitans, entre autres, ne s'en servent jamais.

En revanche, les baguettes magiques en Sureau sont réputées.

Les baies de cet arbrisseau étaient autrefois excellentes, mais depuis que Judas s'y est pendu elles sont devenues immangeables.

La ville de Quimper repose sur trois colonnes de Sureau; quand celles-ci deviendront vieilles et tomberont en poussière, la ville disparaîtra sous les flots.

Autres plantes magiques

Apprendre la magie
  • Apprendre la magie
  • Amulette
  • Autohypnose
  • Beltane
  • Cercle magique
  • Charme
Plantes magiques
  • Abricotier
  • Absinthe
  • Acacia
  • Achillée mille-feuille
  • Aconit napel
  • Agalloche
Langage des fleurs
  • Absinthe
  • Achillée
  • Aconit
  • Adonide
  • Agératum
  • Althée